[Actu] Merci à tous les observateurs du STOC !

Le 30.03.2018
Par: 
Hugo Struna
Catégorie:
 
 
A moins de ne pas avoir allumé sa télé, ouvert un journal, un moteur de recherche ou un réseau social, tout le monde a eu vent de la triste nouvelle révélée le jour du printemps : l'effondrement des oiseaux de campagne. Nous sommes ravis de ce "buzz" médiatique qui, nous l'espérons, a permis de sensibliser largement sur cette catastrophe naturelle en cours. Plus de 300 mentions dans les médias !
 
Surtout, ces chiffres - 1/3 des oiseaux agricoles en moins sur 15 ans -, ont été en partie obtenus grâce à un programme de science participative, le STOC. Preuve que vos observations sont d'une précieuse utilité : elles nous ont permis de réaliser un suivi relativement précis de la biodiversité sur l'ensemble du territoire. Disons le clairement, sans vous, ces chiffres n'auraient pu voir le jour. Alors mille merci à tous.
 
Mais après le diagnostic, quid des actions à mener pour faire revenir nos oiseaux ? C'est un autre chantier qui commence. Entre pression sur les pouvoirs politiques et promotion d'un autre modèle d'agriculture et de consommation, le moment est venu d'actionner tous les leviers disponibles. A nous de jouer !
 
Toutes les informations sont dans le Communiqué de presse
et ICI les indicateurs annuels avec ceux de 2017.
 
Je vous transmets le mot de remerciement plus détaillé de l'équipe scientifque du STOC.
 
Hugo.
 
"Bonjour à tous,
 
Vous avez certainement vu passer ces derniers jours dans la presse les chiffres alarmants sur le déclin des oiseaux en milieu agricole. Des chiffres qui ont été repris plus de 300 fois dans la presse écrite, télé ou radio, nationale et internationale. Des chiffres qui ont été repris par Nicolas Hulot à l'Assemblée Nationale. Des chiffres qui laissent peu de monde indifférent, qui participent à une prise de conscience collective de l'impact de notre société sur la biodiversité. Des chiffres qui, nous l'espérons, contribueront à faire bouger les choses dans le bon sens, chez les élus, chez les professionnels des différentes filières (agriculteurs, distributeurs, entreprises phytosanitaires notamment), mais aussi chez tous les citoyens-consommateurs.
 
Ces chiffres, vous le savez sans doute, sont le fruit des données que vous avez collectées, année après année, sur vos carrés STOC. Des centaines de milliers de données concernant des espèces souvent très communes, peu spectaculaires. Ces données sont collectées certes par plaisir, mais aussi parce que vous avez le sens de l'intérêt général, que vous pensez que ça vaut le coup de vous rendre aux aurores dans des paysages souvent banals pour apporter votre contribution à un projet commun. Peut-être aussi parce que vous voulez aider à comprendre la biodiversité pour mieux la préserver.
 
Le communiqué de presse a mis l'accent sur les résultats, et n'évoque pas le caractère participatif du suivi, car nous voulions avant tout alerter l'opinion sur la gravité de la situation. Mais nous tenons néanmoins dans ce message à reconnaître l'importance de la participation de chacun d'entre vous. Sans vous, ces chiffres n'existeraient pas, et nous ne pourrions pas, collectivement, avoir un impact aussi fort sur l'opinion.
 
Alors, bravo à tous et merci pour votre engagement !
 
L'équipe du STOC-eps au Muséum (Anne Dozières, Benoît Fontaine, Frédéric Jiguet, Romain Lorrillière)"