Avec BirdLab, on devient addict !

Le 29.02.2016
Par: 
Lisa Garnier
Catégorie:
Mésange bleue et sitelle torchepot © Pauline Perrachon

Pauline, 28 ans, s'est prise de passion pour notre expérience sur l'étude du comportement de nourrissage des oiseaux en hiver. Rencontre avec une autodidacte des oiseaux.

Au départ, vous m'avez dit être une simple amatrice d'oiseaux.

« Oui, J'ai découvert les oiseaux lors d'un voyage en Nouvelle-Zélande. En rentrant, j'ai eu envie d'en savoir plus sur la faune de nos campagnes. J'habite en Bourgogne dans une zone péri-urbaine il y a de grands jardins. Je connaissais les noms d'oiseaux comme la tourterelle, le moineau, la mésange. C'est à peu près tout ! »

Comment avez-vous découvert BirdLab ?

« En écoutant une émission de radio sur France Inter, mon compagnon a entendu parler de BirdLab. Il m'en a aussitôt fait part et on a téléchargé l'application. Comme on est plutôt bricoleurs, la fabrication des mangeoires ne nous posait pas de problèmes. Si je joue, c'est donc grâce à lui !

sont situées vos mangeoires ?

« Je travaille à la maison alors on a installé les mangeoires juste devant la baie vitrée de mon bureau ! Dès que j'ai 5 minutes, je fais une partie de BirdLab ! Je suis une addict ! Je croyais que je n'aurais que quelques mésanges mais pas du tout ! »

Comment avez-vous appris ?

« J'ai téléchargé l'application à la fin de l'été, j'ai donc tout de suite commencé à apprendre à reconnaître les oiseaux grâce au quiz de BirdLab. J'étais un peu impatiente de commencer... Ensuite, je me suis aussi aidée d'un livre sur les oiseaux. Et puis, j'aime beaucoup la photo alors quand je ne suis pas sûre du nom d'un oiseau, c'est pratique, je peux le déterminer par la suite grâce à mes photographies. »

Chardonneret élégant © Pauline Perrachon

Quel a été votre plus grande surprise ?

« Ma plus grande surprise a eu lieu juste avant Noël. Un chardonneret s'est posé sur une des mangeoires ! Il était tout seul. Maintenant, ils sont quinze ! C'était génial pour les photos ! C'était le premier oiseau qui ne bougeait pas ! Qui restait sur les mangeoires. En plus, il est très photogénique avec ses couleurs. »

Nous avons pris contact avec vous parce que vous avez partagé des photographies de Gros-bec sur Facebook et Twitter, quand est-il arrivé sur vos mangeoires ?

« C'était il y a une quinzaine de jours. J'ai été agréablement surprise qu'il vienne dans mon jardin ! Ils sont deux ou trois. Ce n'est pas évident de connaître leur nombre parce qu'ils ne viennent pas toujours en même temps. »

Avez-vous des inquiétudes ?

« Vis à vis des chats, je suis rassurée parce que les mangeoires sont trop hautes pour qu'ils puissent y accéder. Ils peuvent juste observer ce qu'il s'y passe »

Gros-bec casse-noyaux © Pauline Perrachon

Qu'a pensé votre entourage de votre participation ?

« Au début, ma famille se moquait gentiment de moi mais quand ils ont vu la diversité des oiseaux dans mon jardin, ils ont commencé à me dire qu'ils seraient partants pour que je leur fabrique des mangeoires pour l'année prochaine ! Je les ai donc presque convertis ! »

Conclusion ?

« Dans mes statistiques personnelles, j'ai 16 espèces d'oiseaux. C'est pas mal, non ? Il y a ceux qui vont et viennent, ceux qui se fichent des autres, ceux qui se disputent ! C'est la vie, quoi ! Avec eux, je ne me sens jamais seule. C'est mes copains :-) On a tissé des relations. Je vais être triste d'arrêter de les nourrir... Dans tous les cas, je remercie Birdlab de m'avoir fait découvrir ma nouvelle passion ! »

Pauline a découvert BirdLab en novembre 2015, elle a eu de la chance parce que les oiseaux sont revenus en nombre cette année ! En témoigne ce diagramme du nombre d'oiseaux observés lors des deux saisons.

Merci à tous les participants !! Encore un mois pour jouer, observer et s'amuser.

________________________________________________________________________________

Lisa Garnier, le lundi 29 février 2016

Pour s'abonner au blog, cliquer sur lgarnier@mnhn.fr

 

Concernant ses statistiques, Pauline rencontre le même problème que d'autres joueurs : le nombre d'oiseaux et le nombre de protocoles sont beaucoup trop importants. Nous nous excusons de ce problème technique que nous n'avons toujours pas résolu.

Et pour en savoir plus sur les nouvelles de BirdLab, lisez les dernières actualités ici.

AGENDA

→ Florence Devers de Vigie-Nature sera au Festival Nature La Chevêche en Dordogne à Nontron du 11 au 13 mars. Découvrez le programme ici.