C’est la rentrée pour Vigie-Nature École

Le 09.09.2013
Par: 
Lisa Garnier
Catégorie:
Cour de l'école primaire Félix Eboué (78) ©Lisa Garnier | MNHN

C’est le moment de s' intéresser à la nature de tous les jours ! Cette cour de récréation, vous la connaissez par cœur, les enfants y voient bien quelques gendarmes au pied des tilleuls (d’ailleurs, est-ce bien des tilleuls ?), ses plates-bandes de pelouses, ses haies et buissons éparses dont le nom vous échappe. Comment dire ? Est-ce vraiment de la nature ? Les arbres sont bien utiles pour l’ombre mais de à s'y intéresser...

La vie sauvage dans l'école

Et pourtant ! Il y a bien matière à vie : du vers de terre, à l'escargot ; la minuscule plante insignifiante qui pousse dans le creux d'une fissure, les pâquerettes et pissenlits, les fourmis (grande tentatrice expérimentale chez les jeunes enfants) qui d'ailleurs peuvent grimper le long du tronc des tilleuls, les oiseaux de passages.... bref, vous aurez compris : les cours d'écoles, de collèges et de lycées et  se prêtent à la connaissance de la biodiversité locale. Et cela tombe bien parce qu'à Vigie-Nature, on a ajouté le mot École. D'ailleurs il n'y a pas d'âges pour apprendre !

Des scientifiques, des enseignants et des élèves

L'originalité de ce Vigie-Nature École est de proposer des activités pédagogiques autour de protocoles élaborés par des scientifiques (10 parcours pluridisciplinaires de la 6ème à la 2nde). L'idée n'est pas d'étudier de manière théorique la biodiversité dans sa classe mais de favoriser le contact direct avec la vie sauvage de l'établissement. Le tout est bien entendu validé par le Ministère de l'Éducation Nationale.

 

Les observatoires participatifs

A l'heure actuelle, trois observatoires existant au sein de Vigie-Nature ont été « traduits » : Sauvages de ma rue (un programme sur les petites plantes urbaines insoupçonnées), Opération escargots et le Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs - SPIPOLL. Je vous laisse le soin de cliquer sur les liens pour en savoir plus. Quatre nouveaux observatoires devraient rejoindre Vigie-Nature École : l’Observatoire Participatif des Vers de terre (OPVT), Oiseaux des Jardins (ODJ), le suivi des Chauves-souris (Vigie-Chiro) et enfin, un observatoire pour sortir de l'établissement, celui des algues brunes (Biolit).

La Science pour « de vrai »

Mais je tiens à préciser qu'en participant, l'enseignant et sa classe prennent le rôle de scientifiques de terrain et que les données recueillies ont une importance pour les Sciences de la Vie. Vigie-Nature École est un programme scientifique « pour de vrai ». On observe la vie sauvage, on prend des notes, des mesures selon un protocole précis et on les envoie via un site de saisie à des chercheurs qui analysent les données. Les données recueillies serviront à faire avancer les connaissances sur la biodiversité et à publier dans une revue scientifique internationale. Trop classe!

 

De l'aide si besoin

Tout ça pour dire qu'il faut prévoir dans la pratique le temps de la saisie informatique par les élèves. Et qu'il ne faut pas « angoisser » à l'idée que vos données ne sont pas bonnes. A l'autre bout du réseau, des spécialistes savent reconnaître les erreurs, donc pas de panique ! 12 enseignants répartis sur presque toute la France vont suivre en septembre une journée de formation pour devenir correspondant académique: ils seront pour vous aider !

 

Pour conclure, je me suis prêtée à un petit calcul très grossier, avec mes collègue Benoît Fontaine et Gilles Plattner, afin d'estimer la surface que représentent les cours d'écoles primaires et secondaires en Ile-de-France. A l’aide des données sur l’occupation des sols de l’Institut d’Aménagement d’Urbanisme, nous sommes arrivés au chiffre de 49.28 km² soit 0,41% de la superficie totale de la région. En supposant que les cours et jardins occupent les 2/3 de la superficie d’une école, on peut présumer que 32,85 km² (4521 terrains de foot !) de la surface totale d’Ile de-France restent à explorer pour la vie sauvage ordinaire…

Un beau challenge pour la France entière, non ?

____________________________________________________________________________________________

Lisa Garnier, le lundi 9 septembre 2013

Pour s’abonner au blog, cliquez sur lgarnier@mnhn.fr

 

Vigie-Nature Ecole sera présent à la fête de la science au MNHN,

le vendredi 11 octobre.

 

Liens : 

 

Pour en savoir plus:

Le numéro d'octobre de la revue éditée par le CRDP, DocSience, sera dédié à la biodiversité