La limace possède-telle une coquille ?

Le 13.06.2013
Par: 
Lisa Garnier
Catégorie:
Congrès des élèves de Vigie-Nature École © M. Evanno | MNHN

Dans un brouhaha général, les mains se lèvent pour voter « oui » ou « non » grâce à des Post-it de couleur. L’hémicycle du Grand Amphithéâtre du Muséum national d’Histoire naturelle accueille près de 200 élèves, tous en 6ème ou 5ème venus avec leur professeur pour participer au premier congrès des élèves chercheurs Vigie-Nature École. Tous ont participé à l’un des trois programmes proposés : Sauvages de ma rue, SPIPOLL (le Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs) et l’Opération Escargots lors des "24h de la biodiversité" en Seine Saint Denis.

Répartis dans sept classes de différents collèges du département de Seine Saint Denis, les élèves se sont mis dans la peau de chercheurs étudiant le monde vivant. Et tous se prennent au jeu du débat scientifique en applaudissant à tout rompre celui qui ose s’aventurer à parler au micro et à répondre juste ! A celui qui prend la parole pour ne rien répondre, des « ouh !!!.. ouh !!! » se font entendre. Pas question de capter l’attention pour ne rien dire ! Nathalie Machon, Colin Fontaine et Benoit Fontaine, chercheurs au Muséum et respectivement responsables des trois programmes ont devant eux des enfants très motivés.

Tous les élèves attendent aussi avec impatience les résultats du concours photographique organisé par Vigie-Nature École et le Conseil général de Seine-Saint-Denis. Qui aura le prix de la catégorie «action», «esthétique», «colorée» ou «insolite»? Mais pour l’heure, les élèves sont attentifs aux discours des « officiels » venus les accueillir : Anne-Laure Giueysse-Peugeot, directrice adjointe de l’enseignement au Muséum, Bertrand Cocq, directeur du CRDP de l’Académie de Paris, Grégoire Loïs, directeur adjoint de Vigie-Nature. Puis c’est au tour de Sébastien Turpin et Laure Turcati, coordinateurs de Vigie-Nature Ecole pour le Muséum et Natureparif, de leur présenter les résultats scientifiques de leurs travaux.

Concernant les escargots et limaces, les scolaires ont globalement pu observer plus d’espèces dans leurs cours d’écoles que chez d’autres observateurs répartis en Seine Saint Denis : 8,5 espèces pour une moyenne de 6,8 sur l’ensemble du département. Mais pourquoi ont-ils si peu observé de petits gris alors que cet escargot fait partie du top 5 de la région parisienne ? Les prochains participants à l’Opération Escargots de Vigie-Nature École redresseront-ils la moyenne ?

Parmi les quatre collèges ayant participé à Sauvages de ma rue, les écoles ont encore du pain sur la planche puisque sur les 108 espèces de plantes sauvages observés, 26 ont été répertoriées dans les quatre rues proches des collèges participants. Collèges de Seine Saint Denis, à vos loupes et vos crayons !! Enfin, les deux classes des deux collèges ayant suivi le SPIPOLL enrichissent les 225 collections photographiques déposées dans le département.

Vient l’heure de la remise des prix. La salle retient son souffle lors de l’ouverture des enveloppes. Le prix de la catégorie « action » est attribué à la 6ème E du Collège Georges Braque de Neuilly sur Marne ! Applaudissement général.

"Les fourmis au travail sur les pivoines"

Le prix de la catégorie « esthétique » est remis à la 6ème G du collège de la Pléiade à Sevran pour des fruits de pissenlit à la rosée du matin. Tous les élèves viennent récupérer les ouvrages et le diplôme qui leur sont destinés. Leur professeur a suivi les trois protocoles et il compte faire mieux l’année prochaine.

"Fruits du pissenlit à la rosée du matin"

La pression monte dans l’hémicycle pour le prochain prix, catégorie « colorée ». C’est la 6ème du collège Victor-Hugo à Noisy le Grand !

"Champs de pâquerettes colorées"

Enfin la 6ème du collège Balzac de Neuilly-sur-Marne gagne le prix de la catégorie « insolite» pour son centre aéré pour araignées.

"Centre aéré pour jeunes araignées",

On note une pointe de déçus dans le grand amphithéâtre mais l’équipe de Vigie-Nature École souhaite remettre un prix du jury à la 5ème 1 du collège Balzac pour sa photo suivez-moi ! Des cris de victoire se font entendre. « On n’y croyait plus ! On est super heureux d’avoir gagné !

À la dernière minute…C’est incroyable ! »

"Suivez-moi"

A la sortie, Bakarysacko ayant participé à Sauvages de ma rue avec sa classe dit « être content d’avoir découvert le nom des fleurs ». En particulier, la renoncule bulbeuse. Quant à Rose Jinah de la 6ème E du collège Georges Braque, elle se destine à devenir scientifique pour «découvrir ce que l’on ne connait pas».

Mais au fait, la limace possède-t-elle une coquille ?

_______________________________________________________________________

Lisa Garnier, le lundi 17 juin 2013

Pour s'abonner, écrire à lgarnier@mnhn.fr

Liens :