3 Questions à

Le 25.04.2018
Par: 
Hugo Struna
Catégorie:
Sébastien Turpin

Vigie-Nature, c'est avant tout une équipe. Chaque semaine, vous découvrirez un portrait en trois questions de ces hommes et de ces femmes qui régissent le programme.

 

3 Questions à Sébastien Turpin 

coordinateur du programme Vigie-Nature École

 

 

Quel est ton rôle à Vigie-Nature ?

Je m’occupe de coordonner le programme de sciences participatives dédié aux scolaires : Vigie-Nature École. Il s’agit du même type d’observatoire que Vigie-Nature. L’idée est de proposer des protocoles scientifiques qui permettent de collecter des données sur la biodiversité au sein des établissements scolaires. Le but est ainsi de viser tous les publics allant du primaire jusqu’au lycée.

Mes principales tâches au sein de ce programme consistent à faire le lien entre les scientifiques et les classes. En effet, je m’occupe d’adapter les protocoles Vigie-Nature existants afin qu’ils soient faciles à mettre en place pour les enseignants. Je développe les outils comme les clés de détermination ou encore les fiches pédagogiques qui vont permettre une meilleure exploitation des protocoles dans les classes. Je réponds également au quotidien aux questions des enseignants, je les accompagne et les conseille. En outre, je réalise pas mal de formations à destination des professeurs afin qu’ils puissent mieux comprendre et intégrer ce dispositif dans leur enseignement. J’ai aussi un rôle important dans la communication et l’animation du site web de Vigie-Nature École.

Il m’arrive également me déplacer ponctuellement sur le terrain auprès des enseignants pour présenter les protocoles dans les classes ou pour tester avec eux un ou plusieurs protocoles. Enfin, moi et mon équipe, nous organisons également en fin d’année des journées de restitutions en partenariat avec, par exemple, des départements où nous présentons les protocoles et les conclusions que nous pouvons tirer des données récoltées par les élèves.

 

Selon toi, comment Vigie-Nature fait évoluer la perception de la biodiversité sur les participants ?

C’est une question difficile parce que la perception de la biodiversité se construit sur le long terme, tout au long des activités quotidiennes des élèves. Cependant afin d’étayer la question, nous avons réalisé une étude au cours de laquelle nous avons comparé des élèves de CM2/6e qui ont fait Vigie-Nature École à des élèves qui, eux, n’ont pas participé à cette activité. Par le biais d’un questionnaire nous leur avons demandé de dessiner leur jardin idéal en ville. Ainsi nous avons pu démontrer que les élèves qui ont participé à Vigie-Nature École dessinaient plus d’éléments de nature. Ces élèves avaient tendance à mettre plus d’animaux et de plantes que ce soit en termes de nombre et d’espèces différentes. Les résultats de l’étude ont pu également prouver que les élèves qui participaient à Vigie-Nature École trouvaient la biodiversité de leur école plus intéressante que ceux qui n’y avaient pas participé. Ces résultats s’expliquent essentiellement par le manque d’attention des enfants envers les espèces les plus communes. En effet, ils ne prennent pas le temps d’observer et de découvrir la variété d’espèces qu’il y a au pied de leur école. Ce programme leur permet de découvrir une biodiversité jusqu’alors inconnu. L’idée est de réaliser des activités sur le terrain avec les élèves afin que leur perception de la biodiversité soit impactée.

 

Comment imagines-tu Vigie-Nature dans 10 ans ?

Bonne question, je n’y avais pas trop réfléchi. Dans 10 ans, j’aimerais que Vigie-Nature ait une participation beaucoup plus importante que celle que l’on a actuellement et, plus personnellement, je souhaiterais avoir réussi à convaincre la majorité des enseignants de participer à Vigie-Nature École. J’espère également que, dans le futur, les outils que propose notre programme permettent aux enseignants de faire un diagnostic approfondi de la biodiversité de leur établissement et qu’ils puissent les utiliser comme moyen de gestion afin d’essayer de réellement favoriser la biodiversité dans le milieu scolaire.

 

Le site internet de Vigie-Nature École : https://www.vigienature-ecole.fr/ 

 
 

Guillaume Marchand