Mon insecte préféré ? C'est celui que je ne connais pas !

Le 10.07.2017
Par: 
Lisa Garnier
Catégorie:
© michel larreguy | Flickr

Lors des Estivales de la permaculture du 1er et 2 juillet 2017 à Montreuil en région parisienne, le stand de Vigie-Nature accueillait Fabienne, paparazzi des insectes pollinisateurs. Cette bénévole investie a bien voulu répondre à mes questions.

Qu’est-ce qui vous a poussé à participer au Suivi Photographique des Insectes Pollinisateurs (Spipoll) ?

J’ai commencé à observer les allées et venues des abeilles domestiques au sortir d’une ruche que nous venions d’acquérir, mon mari et moi. Nous étions sur un banc et nous observions ce mouvement perpétuel. Après avoir suivi plusieurs conférences au Muséum national d’Histoire naturelle, j’ai croisé la route de Vigie-Nature. C’est ainsi que je me suis mise à l’observation des insectes par la photographie. C’était il y a environ trois ans.

© Collection Spipoll

Vous êtes devenue mordue au point de vous investir dans la transmission de votre passion

Ma motivation de départ, c'est de faire quelque chose de concret pour la biodiversité. L’état de la planète est inquiétant. Si je ne fais rien, je suis mal à l’aise. J’ai besoin de m’impliquer, de me bouger.

Vous aviez préparé votre venue aux Estivales…

J’ai préparé tout un dossier avec des jeux pour les enfants et des fiches pour faire comprendre le Spipoll aux adultes. Une spipollienne que j’avais rencontrée lors d’un rassemblement organisé par l’Opie et Vigie-Nature en 2015 m’a envoyé des coloriages, des mots croisés, des jeux des sept différences pour les enfants. C’est sympa ! Le Spipoll, c’est une communauté d’entraide.

Moro-sphinx © Fabienne | Spipoll

Le Spipoll, c’est aussi une communauté en ligne, non ?

Oui ! Une fois que j’ai envoyé mes collections sur le site, j’aime lire les commentaires des autres spipolliens. C’est motivant. J’apprécie le fait que l’on soit nombreux à participer et à interagir.

Qu’est-ce qui vous plait dans le Spipoll ?

Ce qui me plait, c'est d’être toujours face à la nouveauté. Et je prends vraiment du plaisir lorsque je réussis à prendre en photo les insectes sans qu’ils soient flous ! Le top, c’est lorsque je me retrouve face à un nouvel insecte que je ne connais pas. Mais qu’est-ce que c’est ?

Flambé © Fabienne | Spipoll

Y-a-t-il des inconvénients ?

La clé de détermination du Spipoll est vraiment bien pensée même si c’est parfois laborieux d’identifier un insecte. En revanche, je suis un peu déçue lorsque mes collections ne sont pas validées. J'aime savoir si j'ai bon ou faux. Cela me permet d'avancer.

© Collection Spipoll

Votre message ?

Le plus important, c'est de prendre plaisir à s'occuper de la nature. C'est ainsi que l'on peut éveiller à la biodiversité pour que tout le monde se mobilise.

Votre insecte préféré ?

C'est celui que je ne connais pas.

________________________________________________________________________________

Lisa Garnier, le lundi 10 juillet 2017

Contact : lisa.garnier@mnhn.fr

AGENDA 

Je représenterai Vigie-Nature le 14 juillet 2017 lors du Festival du Journalisme vivant lors des recontres de juillet à Autun dans la thématique La science dans nos vies ! Tout le programme est ici !

 

Merci à Michel Larreguy pour sa photographie d'ouverture ! Sa page Flickr est ici !!!