Que se passe-t-il sur les mangeoires ?

Le 19.01.2015
Par: 
Lisa Garnier
Catégorie:
Mésange huppée © Lisa Garnier| MNHN

Depuis le lancement de BirdLab, il y en a eu des oiseaux sur les mangeoires expérimentales des jardins ! 18 599 visites exactement au 12 janvier. Plus de 1150 protocoles ont été suivis, ce qui représente près de 129 heures d'observation ! Bravo !

Qui picore le plus ?

Sans aucun doute, les Mésanges charbonnières et bleues. Elles représentent plus de la moitié des visites d'oiseaux qui viennent se nourrir, soit 10 988 pictos déplacés par les BirdLabers. Suivent ensuite le Moineau domestique et le Chardonneret élégant, qui apprécient la foule. Le Verdier d'Europe se hisse à la 5ème place des espèces fréquentes.

Qui traîne à table ?

Pierre, qui pratique BirdLab tous les jours, a noté qu'« une fois installé le verdier est celui qui reste le plus longtemps ». Les statistiques lui donnent raison. Le Verdier d'Europe reste en moyenne 45 sec. sur la mangeoire. Mais il est suivi de près par le tranquille Chardonneret élégant et la craintive Tourterelle turque. A l'opposé, les mésanges sont des adeptes du fast-food, comme le dit Grégoire Loïs, notre directeur de Vigie-Nature. « Toutes sans exception passent moins de 10 secondes sur la mangeoire pour se ravitailler d'une graine de tournesol ». La plus furtive est la nonette (4,5 sec en moyenne).

Mésange bleue © Lisa Garnier & Arthur Picerna | MNHN

Qui a la bougeotte ?

Au cours d'un protocole, la Mésange charbonnière fait le plus d'allers et retours sur les mangeoires. D'ailleurs, Marion, BirdLaber, l'a bien remarqué « toujours deux Mésanges charbonnières qui restent 5 min sur la propriété, elles font quelques allers-retours sur les mangeoires et ne reviennent pas avant quelques heures ». Sophie, également joueuse, a noté « la Mésange charbonnière se positionne sur l'arbre près de la mangeoire, observe, vient prendre une graine et repart la manger dans l'arbre ».

Chardonneret élégant © Lisa Garnier | MNHN

OK. Mais si vous pensiez que c'est la mésange bleue qui la suivait dans le classement, détrompez-vous ! L'espèce qui semble faire aussi le plus d'allers et retours dans un protocole est le Chardonneret élégant. Adepte de la pause déjeuner version longue, il revient aussi en moyenne 6 fois par parties ! « En réalité, c'est probablement à la taille moyenne des groupes » m'a dit Grégoire. « Beaucoup d’individus en même temps, cela donne en moyenne beaucoup d’allers-retours… c’est un peu trompeur. Un autre exemple confirme cette impression, celui du Moineau domestique qui déjeune aussi en bandes, et qui dans le classement est en 3eme position pour le plus grand nombre d'allers et retours. »

Est-ce que la température agit sur les allées et venues des oiseaux ?

Plus il fait froid, plus le nombre d'espèces se bousculant sur les mangeoires lors d'un protocole est important. Et plus il fait froid, plus le temps passé à table augmente. Sauf pour une espèce : la Mésange bleue. « Sur cette espèce, il semble que la température n'a aucune influence. Comment ses autres cousines agitées, la huppée et la nonette, se comportent-elles ? » s'interroge Grégoire. « On le saura avec plus de protocoles réalisés. Pour l'instant, on ne peut rien conclure ».

Oiseaux des champs, oiseaux des villes

Le Pinson du nord et le Grosbec casse-noyaux sont quatre fois plus fréquents à la campagne qu'en ville et en banlieue. Néanmoins, quelques espèces semblent indifférentes comme le Verdier d'Europe, le Rouge-gorge familier et dans une moindre mesure les Mésanges bleues et charbonnières. Mais deux espèces sont plus régulières en ville : le Moineau domestique et la Tourterelle turque !


BirdLab : Que se passe-t-il sur les mangeoires... par vigie-nature

Plus l'hiver avance, et plus vous notez de nouvelles espèces. En décembre, Pierre s'enthousiasmait de l'arrivée de Mme Pinson des arbres sur une mangeoire et en janvier, du rouge-gorge. La BirdLaber Claire notait, quant à elle, « le Rouge-gorge est toujours sous le plateau ou dans la haie, mais attend que les turbulentes mésanges aient fini leur festin. Au fil des jours, "il" se hasarde un peu ; aujourd'hui, il a chassé un moineau ! »

Et chez vous que se passe-t-il ?

Plus il y aura de jardins contributeurs et plus il y aura de protocoles réalisés, plus nous pourrons raconter ce qu'il se passe sur vos mangeoires. D'ailleurs, l'activité a l'avantage « de détendre et de libérer son stress ». Paroles de BirdLaber !

Les chercher vous disent "Merci!"

 

Cadeau surprise : le calendrier Vigie-Nature à télécharger ici

________________________________________________________________________________

Lisa Garnier, le lundi 19 janvier 2015

Pour s’abonner au blog, cliquer sur lgarnier@mnhn.fr

 

→ La prochaine journée BirdLab aura lieu le samedi 31 janvier 2015. Retrouvez l'équipe de BirdLab au Jardin des Plantes. Toutes les infos à venir sur le blog BirdLab

→ Vous n'avez pas de jardins ? La carte des mangeoires publiques BirdLab est ici.

 

Commentaires

Plus il fait froid, plus le

Plus il fait froid, plus le nombre d'espèces se bousculant sur les mangeoires lors d'un protocole est important. <a id="clean-url" class="install" href="http://www.pyrameed.com/">Séjour linguistique USA</a> 

Véranne 42520 Beaucoup de

Véranne 42520 Beaucoup de monde à la mangeoire cet hiver. Mais les plus nombreux sont de loin les chardonnerets qui font la loi et empêchent les autres espèces d'approcher. Les mésanges , charbonnières, bleues, à longue queue, attendent leur tour ! ily  a aussi quelques pinsons des arbres, qui le plus souvent paturent à terre.  Quant à l'ascenteur mouchet, il ne va pas à la mangeoire mais gratte sous les boules de graisse les débris tombés à terre. J'ai mis mes observations sur le site de faune-loire

  Un nouveau bonjour à toute

 

Un nouveau bonjour à toute l'équipe de BirdLab!

Je reviens vers vous, c'est que... Je n'ai pas de Smartphone, ni de tablette. Pourtant, je suis vraiment à fond avec votre campagne! J'en ai parlé autour de moi, j'ai essayé d'attraper le smartphone des amis de passage qui étaient équipé...

Du coup, j'aurais une suggestion:

Que pensez-vous de proposer l'application en utilisation depuis un ordinateur portable? Cela est-il déjà possible?

A l'heure  j'écris ces lignes, je suis face à la petite troupe d'oiseaux qui s'active à la mangeoire (mais bien au chaud dans mon bureau!)

A bientôt!

 

Emilie Lagoeyte

www.familles-nature.fr

Familles nature