Quelle pollution lumineuse près de chez vous ? Et agit-elle sur les populations d'insectes ?

Le 05.05.2014
Par: 
Lisa Garnier
Catégorie:
© Magali Evanno | MNHN

 

Ces questions sont le fil rouge de la nouvelle enquête que vous propose Vigie-Nature avec Noé Conservation et l'Association Française d'Astronomie : Insectes et Ciel étoilé.

La voie lactée comme carte routière

En Afrique du Sud, le bousier Scarabaeus satyrus utilise les étoiles et la voie lactée pour s'orienter (l'article scientifique est ici). Et lorsque le ciel est couvert, il met trois fois plus de temps à trouver son chemin... Que se passe-t-il, alors, lorsqu'il doit pousser sa boulette au milieu d'une ville éclairée la nuit ?

 

Plus au nord

Dans les villes, les éclairages artificiels masquent le ciel étoilé et causent la mort de nombreux oiseaux migrateurs, attirés qu'ils sont par les vitres illuminées. Sous les lampadaires, les insectes dansent tels des flocons et les oiseaux, comme le rouge-gorge, chantent leur mélancolie. Au petit matin, les merles d'Amérique se réveillent plus tôt que dans les zones non éclairées (article scientifique ici). D'ailleurs des chercheurs ont montré que les dates de ponte de certaines espèces d'oiseaux se trouvent modifiées par l'éclairage artificiel (article en anglais ici). Chez les humains, 16% se déclarent personnellement exposés à des nuisances lumineuses la nuit (en savoir plus ici). 

© HenryW | Wikimedia

Une prise de conscience 

Le passage d’un système basé sur les cycles naturels du jour et de la nuit à celui en permanence influencé par la lumière artificielle n'est donc pas sans conséquences sur nous autres, les êtres vivants, et ce en tout point de la planète, dans l'eau et dans les airs. Dans un souci principal d'économie d'énergie, les pouvoirs publics se sont emparés du sujet (ici le site du Ministère de l'Écologie). Et les associations de protection de l'environnement ainsi que les organisations non gouvernementales communiquent régulièrement sur les conséquences de cette pollution due à la fée électricité (voir ici la charte de Noé Conservation). Le succès du concours des "villes et villages étoilés" de l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturne prouve d'ailleurs une certaine prise de conscience du phénomène.  

© NASA earth observatory

Insectes et ciel étoilé

Cependant, vous vous doutez bien que les scientifiques qui étudient les relations des êtres vivants avec leur environnement (au passage c'est la définition de l'Écologie) ne manquent pas d'imagination pour comprendre comment l'éclairage artificiel agit sur la biodiversité. Alors lorsqu'ils rencontrent des passionnés d'astronomie, cela fait des étincelles ! Insectes et Ciel étoilé est de ces étincelles : et si l'on était capable de mesurer la pollution lumineuse tout en comptant les insectes volants nocturnes ?

Ici, il n'est en effet pas question de bousiers... L'ambition est de dépasser l'étude d'une seule espèce ou d'un seul lieu. Pour la première fois, la pollution lumineuse sera mise en relation avec l'abondance et la diversité des insectes à l'échelle de la France métropolitaine grâce à des observateurs volontaires.

© Magali Evanno | MNHN

Le protocole

Un peu d'organisation et à vous les constellations du Cygne, de la Vierge ou du Lion ! Cette organisation c'est

1- prévoir un drap blanc étendu sur le sol

2- une ampoule disposée au dessus (pour attirer les insectes) au coucher du soleil.

Une heure après, vous attaquerez le comptage et l'identification des groupes de papillons et autres insectes volants attirés par la lumière. Ensuite, vous noterez les étoiles visibles à l’œil nu de l'une des trois constellations.

Le protocole et les outils d’aide à l’observation sont pour vous accompagner, tous téléchargeables dans le guide complet ici. Et pour raconter votre histoire en chiffres, vous irez sur le site de saisie ici.

 Lumière !

________________________________________________________________________________

Lisa Garnier, le lundi 5 mai 2014

Pour s’abonner au blog, cliquer sur lgarnier@mnhn.fr

Liens :

 

Des NEWS des autres observatoires

→ Le grand week-end de comptage de Oiseaux des jardins aura lieu les 24 et 25 mai 2014 !