Vigie-Flore

Observatoire des plantes communes

Adresse du site : http://vigienature.mnhn.fr/page/vigie-flore

Animation :
Gabrielle Martin : vigie-flore@mnhn.fr

Coordination scientifique :
Nathalie Machon : machon@mnhn.fr
Emmanuelle Porcher : porcher@mnhn.fr
Eric Motard (île-de-France) : eric.motard@upmc.fr

Vigie-flore propose aux botanistes volontaires de participer  au suivi des changements d’abondance des espèces végétales les plus communes en France. Les "Vigie-floristes" participent ainsi à l'amélioration des connaissances sur l’impact des activités humaines et des changements globaux sur la flore métropolitaine.

Mis en place par le Centre d'Ecologie et des Sciences de la Conservation (CESCO) du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), Vigie-flore est aujourd'hui co-animé par le réseau des botanistes francophones Tela botanica.

Dans le cadre d'une première phase de mise au point de la méthode en Île-de-France, 50 mailles Vigie-flore ont été suivies entre 2005 et 2011 par Jean-Claude Abadie et Laure Turcati (en référence à leur travaux de thèse - voir la rubrique "Publications et rapports"). Depuis 2009, Eric Motard, botaniste et écologue, assure le suivi de ces 50 mailles en île-de-France et forme chaque année des stagiaires à la reconnaissance botanique. Le protocole a été ainsi défini, testé et validé au niveau national grâce à l’aide de botanistes volontaires en 2009. Ce fut un nouveau tournant pour le projet qui bénéficie depuis d'un protocole assurant un bon compromis entre faisabilité sur le terrain et intérêt scientifique. Vigie-flore s'adresse aujourd'hui à tous les botanistes de France métropolitaine.

Ce site internet va vous permettre de connaître en détail le projet Vigie-flore (questions scientifiques posées, protocole de récolte des données), et de prendre connaissance des premiers résultats obtenus. Si vous êtes compétent en botanique et si vous avez des disponibilités sur un week-end autour du mois de juin, alors participez avec nous à ce projet national. Plus nous aurons de participants bénévoles, plus nos synthèses seront fiables et utilisables par les pouvoirs publics pour améliorer leur gestion de la biodiversité.

Pr Nathalie Machon, Pr Emmanuelle Porcher, biologistes des populations et des communautés végétales au MNHN, Laure Turcati, Eric Motard-Coordinateur île-de-France du programme Vigie-flore, botanistes et écologues, respectivement au MNHN et à l'Institut d'Ecologie et des Sciences de l'Environnement de l'Université Pierre et Marie Curie, et Gabrielle Martin, doctorante au MNHN.

Nous remercions les ANR BLUE et QDIV qui ont participé financièrement à la mise en oeuvre de ce projet.

 

[© N. Maurel]

 

A lire sur le blog :