Fondateurs

 
Oiseaux des jardins est un observatoire de 
Vigie-Nature, conçu et mis en place par Le Muséum national d’Histoire naturelle et la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux).

 

 

Le Muséum national d’Histoire naturelle
Chaque jour – et depuis 350 ans – le Muséum traite de la biodiversité et de la préservation de la nature. En tant que centre de recherche, il s'appuie sur des études de terrain et de laboratoire, des collections exceptionnelles et une expertise reconnue. Rendant les savoirs accessibles à tous à travers l'enseignement ou les actions de diffusion, le Muséum est un vecteur de sensibilisation, aidant à l'émergence des comportements responsables. Le Muséum anime avec ses partenaires un programme national de sciences participatives ouvert à tous, Vigie-Nature et s'est doté d'un portail présentant l'ensemble des informations disponibles sur le patrimoine naturel, l'INPN.

 

 

LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux)
Grâce à ses 46 000 adhérents, 5 000 bénévoles actifs et 450 salariés sur le territoire national, ainsi qu’à son réseau d’associations locales  actives  dans  76  départements, la LPO est la première association de protection de la nature dédiée à la biodiversité en France. Depuis sa création en 1912, elle agit au quotidien pour la sauvegarde de la biodiversité, à partir de sa vocation de protection des oiseaux. L’animation de l’Observatoire des oiseaux des jardins participe aux trois grandes missions de l’association, reconnue d’utilité publique en 1986, à savoir la protection des espèces, la conservation des espaces, l’éducation et la sensibilisation. L’implication de la LPO dans cet observatoire s’inscrit également dans la campagne menée par l’association en 2012, en faveur de la nature de proximité.