Biodiversité des Jardins

L'Observatoire de la Biodiversité des Jardins

Les jardins couvrent plus d’un million d’hectares en France, soit 4 fois plus que la superficie de toutes les réserves naturelles métropolitaines réunies! Il est donc important de mieux connaître le rôle que jouent ces milieux dans la conservation de la biodiversité.

Petite biche, DorcusBenoît Fontaine]

 

Pourquoi ?

Pour créer un véritable réseau de surveillance, permettant de suivre l’évolution de la biodiversité des jardins. Toutes vos observations comptent et contribuent à enrichir les données sur la biodiversité.

Comment ?

Le principe est simple, les volontaires observent et recensent les papillons, les escargots et les coléoptères dans les jardins, et envoient leurs observations par Internet.

Qui ?

Tout le monde, petits et grands, débutants et experts, à la ville comme à la campagne.

Quand ?

Quand les observateurs en ont le temps et l’envie. Simple, peu contraignant et très ludique, tout le monde peut participer.

L'Observatoire de la Biodiversité des jardins est une collaboration entre le Muséum national d’Histoire naturelle et Noé Conservation, en partenariat avec le Conseil Régional d’Ile-de-France et le Ministère du Développement Durable, et avec le soutien de Stabilo et de GPV.

Noé Conservation

Noé Conservation a pour mission de sauvegarder la biodiversité, par des programmes de conservation d’espèces menacées et de leurs milieux naturels, et en encourageant le changement de nos comportements en faveur de l’environnement.
À court terme, Noé Conservation agit en soutenant des programmes de sauvegarde d’espèces menacées sur le terrain, et de protection de leurs milieux naturels, en partenariat avec des acteurs locaux. À moyen terme, Noé Conservation souhaite contribuer aux changements des comportements quotidiens et des modes de consommation, pour un monde durable et vivant.