Flore commune

Pourquoi s’intéresser à la flore commune ?

 

Les plantes occupent une place essentielle au sein des écosystèmes, elles sont à la base des réseaux trophiques et constituent l’habitat de nombreuses espèces animales. Elles représentent souvent d’excellents indicateurs de l’état général des  milieux naturels. Dans un contexte d’érosion de la biodiversité, il apparaît donc primordial de suivre la flore et ses changements. Au cours des dernières années, diverses actions ont été entreprises par les Conservatoires Botaniques Nationaux pour recenser et suivre la flore de France : inventaires floristiques, cartographie des habitats naturels. L’ensemble de ces actions permet d’ores et déjà de disposer d’outils pour connaître et suivre la répartition et la distribution de la plupart des espèces ou l’état de conservation des plantes rares et de leurs habitats.

 

Depuis quelques années, la biologie de la conservation s'intéresse aux espèces et espaces ordinaires. Le suivi des espèces de plantes communes constitue un outil supplémentaire pour étudier la composition et le fonctionnement des communautés végétales dans le temps. Un nombre croissant de programmes, à l’étranger (Common Plant Survey au Royaume-uni), ou sur d’autres groupes taxonomiques (Suivi Temporel des Oiseaux Communs en France), montrent aujourd'hui le rôle de ces espèces comme indicateurs des changements environnementaux.

 

  [© G.Martin]