Suivi Hivernal des Oiseaux Communs (SHOC)

Un comptage visuel et auditif des oiseaux

Adresse du site : http://www.vigie-plume.fr

Animation :
Vigie-Nature | Frédéric Jiguet : shoc@mnhn.fr

Coordination scientifique :
Vigie-Nature | Frédéric Jiguet : shoc@mnhn.fr

Le Suivi Hivernal des Oiseaux Communs fait suite à l’ancien dispositif de Suivi Hivernal des Oiseaux des Champs qui consistait à suivre les populations d’oiseaux en milieu agricole de 2006 à 2013.

Dès l’hiver 2014-2015, le Muséum national d’Histoire naturelle et la LPO-Drôme relancent le programme SHOC avec un nouveau protocole (disponible ici). Les informations apportées par ce suivi sont différentes de celles fournies par les atlas ornithologiques, tel l’atlas national des oiseaux hivernants de France. Il ne s’agit pas de cartographier les espèces sur le territoire français, mais de représenter les variations temporelles (sur une base annuelle) et géographiques d’abondance relative hivernale. On peut ainsi avoir une meilleure idée des ressources utilisées, des relations entre l’abondance selon les espèces et les types d’habitat, et connaître les déplacements des populations hivernales.

Pinson du nord [Photo Arnstein Rønning | Wikimedia Commons]

La liste des oiseaux en France s’élève à 566 espèces selon la Commission de l’Avifaune de France (CAF). Parmi celles-ci, 246 sont des espèces hivernant régulièrement en France et 162 d’entre elles ont des effectifs relativement abondants.

Ces données hivernales concernant nos espèces sédentaires, migratrices partielles ou pre-sahariennes et hivernantes, sont essentielles pour compléter ce que nous savons déjà sur les tendances de chaque espèce, les changements d’aire de répartitions, de comportements migratoires et le lien avec le réchauffement climatique. Comme tous les programmes de suivi à grande échelle, les résultats seront d’autant plus fiables que le nombre de participants est important et que les observations sont répétées un grand nombre d’années. Le SHOC permettra d’observer des tendances des populations d’oiseaux en hiver et de proposer des indicateurs comme c’est le cas pour les oiseaux nicheurs, de confirmer des tendances observées et d’appuyer les travaux sur l’impact des changements globaux sur les oiseaux.

En hiver, les conditions météorologiques et la disponibilité des ressources alimentaires obligent les espèces à modifier leur comportement. La distribution des populations d’oiseaux pendant cette saison est donc soumise à des mécanismes différents de ceux observés en période de reproduction les oiseaux se cantonnent à des territoires durant toute ou une partie de la saison.

Le programme SHOC se veut simple et peu chronophage. Il est réalisable par un grand nombre d’ornithologues capables d’identifier les oiseaux à la vue. Deux comptages sont effectués en décembre et janvier de chaque hiver. Le principe de base est de réaliser un transect de 3km (10 transects d'environ 300m) dans un carré de 2x2km tiré au sort (même grille que le STOC).

Contact mail : shoc@mnhn.fr

Documents à télécharger :

 

Lire aussi sur le blog: